Embarquer

Vous êtes étudiant ou chercheur en sciences marines ou de l’environnement?

Vous souhaitez développer un projet ponctuel ou de moyenne-longue durée à bord des voiliers de la Fondation Pacifique dans le cadre de ses expéditions océaniques?

Vous souhaitez mieux connaître les possibilités techniques et logistiques des bateaux en vu de développer un tel projet?

Vous devez nécessairement embarquer car votre recherche l’exige ou votre projet permet-il simplement d’installer des équipements à bord?

Pour toutes ces questions et bien d’autres encore, contactez-nous pour un échange exploratoire et concrétiser vos idées en un projet de recherche à forte valeur ajoutée: contact@fondationpacifique.org

Porteuse d’une vision résolument humaniste, la Fondation Pacifique incarne depuis sa création des valeurs de solidarité et de complémentarité qui se traduisent, à l’échelle internationale, par des réalisations concrètes à forte valeur ajoutée en faveur des océans et des hommes.

La Fondation Pacifique a pour ambition d’aider la communauté océanographique en mettant à sa disposition l’infrastructure que constituent ses voiliers d’expédition. A la différence de navires de recherche océanographique classiques, ceux-ci ne sont pas des laboratoires flottants mais des plateformes logistiques très polyvalentes et à fort potentiel, capables d’embarquer des équipements de très haute technologie pour une mise en oeuvre aussi bien dans le cadre de traversées océaniques que de navigations au plus près des côtes.
Selon la nature de votre projet, il vous est possible de:

  • embarquer seul ou en équipe de 4-6 personnes pour une durée déterminée et conduire vos propres activités scientifiques au moyen des équipements que vous embarquez pour la circonstance.
    Exemple: des chercheurs du Remote Sensing Research Center (RSRC) de l’Université du Queensland à Brisbane ont séjourné un mois à bord de Fleur de Passion en 2017 sur la Grande Barrière de corail pour effectuer 59 transects sur 17 récifs coralliens sélectionnés et collecter ainsi 12’000 images dans le cadre d’un projet de développement d’un outil de cartographie des récifs coralliens à l’échelle mondiale)
  • installer à bord des équipements de collecte ou de mesure de données fonctionnant de manière automatique sous la responsabilité de l’équipage, en charge de la supervision de leur bon fonctionnement.
    Exemple: le Groupe de physique aquatique du Département F.-A. Forel des sciences de l’environnement et de l’eau de Université de Genève a installé à bord de Fleur de Passion un analyseur de gaz à effet de serre alimenté de manière autonome en énergie par des panneaux solaires et monitorant en continu les concentrations de méthane et de dioxyde de carbone à la surface des océans, ainsi qu’un analyseur d’isotopes fonctionnant sur le même principe.
  • confier à l’équipage un équipement de collecte de mesures ou d’échantillonnage qui sera mis en oeuvre par le coordinateur scientifique du bord sur la base stricte du protocole ad hoc fourni par vos soins.
    Exemple 1: le Laboratoire d’Applications Bioacoustiques (LAB) de l’Université polytechnique de Catalogne à Barcelone a confié à l’équipage de Fleur de Passion deux hydrophones, l’un manuel utilisé au mouillage, l’autre tracté en navigation, dans le cadre d’un programme au long cours de cartographie de la pollution sonore.
    Exemple 2: l’association Oceaneye à Genève a confié aux équipages du Fleur de Passion et du Mauritius un équipement de prélèvement d’échantillons d’eau de surface dans le cadre d’un programme de cartographie de la pollution méso et micro-plastique. Une fois collectés et conditionnés à bord par les équipages, ces échantillons sont ensuite transmis au partenaire pour analyse.
Chaque projet scientifique étant spécifique et pouvant nécessiter l’installation d’équipements particuliers, les modalités de conception et de mise en œuvre se discutent sur une base bilatérale et individualisé entre les responsables techniques de la Fondation Pacifique et les initiateurs du programme.
La même logique individualisée s’applique en matière de coûts d’embarquement, selon la nature du projet et étant entendu qu’en vertu de son statut d’organisation sans but lucratif, la Fondation Pacifique a pour ambition de rendre ses voiliers très accessibles, comparé à des bateaux de recherche océanographique classiques.