Le Voilier

Une plateforme logistique idéale pour une expédition multidisciplinaire

LE MAURITIUS

Le Mauritius est une goélette de 30 mètres en acier construite en 1963 dans les chantiers navals Breman à Zwartsluis, aux Pays-Bas. Entrée en service de Pacifique à partir de 2015, elle a mené de premières missions ponctuelles en Méditerranée et proche Atlantique. Elle est équipée dans la perspective de pouvoir naviguer sous des latitudes élevées.

Il embarque des équipements scientifiques et des instruments de mesure spécifiques en fonction des programmes de recherche menés par les partenaires de la Fondation Pacifique.

Le Mauritius est exploité par un équipage de quatre personnes et peut accueillir jusqu’à huit passagers supplémentaires, scientifiques, artistes en résidence et jeunes en réinsertion.

expedition arctique Voilier Mauritius

Informations techniques

Pavillon
Suisse

Vitesse
7 nœuds (13 km)

Matériaux
Structure et coque: acier

DIMENSIONS

Long. hors-tout
30m

Longueur coque
24m

Largeur max.
5.5m

Tirant d’eau
2.30m

GRÉEMENT

Type gréement
Goélette

Type de voilure
Aurique

ÉQUIPAGE USUEL

Skipper
1

Bosco (second)
1

Chef de quart
1

Mousses
1-2

Passagers
8-10

LOGEMENT

Cabines double
4

Dortoir
1 de 4 personnes

Cabines d’équipage
2

L’équipage

Composé de trois marins professionnels dont un coordinateur scientifique, l’équipage du Mauritius se relaie à la barre tous les deux mois en moyenne.

pietro-godenzi

Pietro Godenzi

Skipper

Pietro Godenzi

Skipper

Membre fondateur de Pacifique, Pietro alterne présences à bord comme membre d’équipage et moments à Genève d’où il copilote les expéditions. Marin dans l’âme, il ne compte plus les mers et océans du globe qu’il a sillonnés d’abord à titre privé dans les années 1990 puis dans le cadre de Pacifique depuis 2009.

arctique-expedition-Pere-Valera-Taltavul

Péré Valera Taltavul

Skipper

Péré Valera Taltavul

Skipper

Originaire de l’île de Minorque aux Baléares, Péré est un marin accompli au bénéfice d’une riche expérience sous toutes les latitudes. Il a rejoint la Fondation Pacifique en 2017 dans le cadre du tour du monde.

arctique-expedition-sebastien-schwarz

Sébastien Schwarz

Skipper

Sébastien Schwarz

Skipper

Actif au sein de Pacifique depuis 2007 sur Fleur de Passion et désormais sur le Mauritius, Sébastien est non seulement l’un des skippers mais aussi le responsable technique des voiliers de la Fondation, chargé de leur maintenance et de leur bon fonctionnement.

arctique-expedition-Jean-Jacques-Daniel

Jean-Jacques Daniel

Second

Jean-Jacques Daniel

Second

L’un des Bretons de Pacifique, membre d’équipage depuis 2015, Jean-Jacques est tout autant marin que bricoleur touche à tout, et à ce titre régulièrement impliqué dans les chantiers de maintenance. Côté grand large, il compte une transatlantique en solitaire.

arctique-expedition-Noemie-Stockhammer

Noémie Stockhammer

Mediawoman

Noémie Stockhammer

Mediawoman

Jeune diplômée en communication de l’Université de Genève, Noémie a embarqué sur le Mauritius pour une deuxième expérience dans le Grand Nord, après avoir fait partie de l’expédition Uniarctic à bord du brise-glace russe Molchanov. A bord, c’est elle qui chronique la vie de l’expédition et se pose en témoin privilégiée de ses différentes thématiques.

arctique-expedition-Yaiza-Santana

Yaiza Santana

Coordinatrice scientifique

Yaiza Santana

Coordinatrice scientifique

Biologiste marin espagnole, Yaiza a rejoint Pacifique en 2015 et a pris part à de nombreuses étapes du tour du monde, avant d’accompagner la Fondation dans le lancement de l’expédition Arctique. Aussi à l’aise à bord comme membre d’équipage qu’en escale lors des événements de sensibilisation, elle excelle dans la transmission de sa passion pour les océans au grand public.

arctic-expedition-laure-muller

Laure Müller

Coordinatrice scientifique

Laure Müller

Coordinatrice scientifique

“Océanologue suisse formée à UCSD Scripps Institution of Oceanography, Laure assure le développement et la coordination des programmes scientifiques de l’expédition, en lien avec les partenaires de recherche institutionnels et les autorités des pays traversés. Dans son travail elle cherche à contribuer quotidiennement à la conservation des régions polaires.’’